Activiste sur réseau social, une activité à haut risque, danger.


Néologisme ou effet de mode lié au développement des TIC, être  » activiste des réseaux sociaux » semble donner une importance à ceux qui s’attribuent ces noms. Il est gonflant certes mais c’est un <<fou-tout>>. Après les cybercriminels, ou les gaymans, brouteurs sous d’autres cieux, nous voici doter par le net d’un nouveau type de métier fortement lié au clavier et à l’écran. Ils sont nombreux ces adeptes des réseaux internet qui se connectent à tout et en tout temps. Tu te connectes à facebook, ils sont présents. Tu vas tweeter, c’est eux que tu vois. Ferme tweeter pour venir «  whatsApper« , ils sont les premiers à te dire bonjour 24h/24 et 7/jours /7.

Ils y gagnent sûrement leur vie car se faisant passer pour les privillégiés des informations d’exclusivité. Ils sont les premiers à être informés. Certains politiques n’hésitent point à les avoir dans leurs poches pour se faire de bonnes images sur les réseaux ou pour ternir l’image d’un adversaire imprudent qui laisse trainer la marque de sa bierre préférée. Bref l’argent circule au niveau de ces activistes, brouteurs d’un autre genre. En tout cas ils font tout pour vivre de leur temps perdu devant le clavier, une tasse de café à côté.Citation en justice 2

Mais le plus drôle et le plus grave est quand cette activité vous faire citer devant les autorités judiciaires pour diffamation, atteinte à l’honorabilité de l’autorité, mensonge et calomnie. En effet l’histoire remonte à quelques mois maintenant où sur les résaux sociaux notamment facebook, un activiste a cru bon de balancer des informations de mélange de sous vêtement et de sentiment au sommet de l’Etat. Selon les dires de notre activiste, «  la Haute Autorité«  aurait cru bon de s’amouracher de la fille de son collaborateur direct et de lui mettre un joli bébé présidentiel dans le ventre. L’histoire a fait le tour du pays et toujours selon notre activiste, Madame la première dame, aurait ramassé ses clics et clacs et aurait abandonné le luxueux palais présidentiel. Mais c’est sans compter avec le calme du présumé beau père, lui aussi autorité qui sait que le plat de la vengence se mange à froid. Ainsi, le soi disant beau père vient de porter plainte contre notre activiste pour entre autres délits, la diffamation. Activiste pour porter des informations c’est bon, mais engager sa responsabilité et vérifier la source de ses informations c’est encore mieux. Ecrire pour éduquer c’est utile à la connaissance, mais ècrire pour diffamer tue l’art de l’écriture.Citation en justice 3


tokpanoukoudjo

A propos de tokpanoukoudjo

Je suis Béninois, résident au Sénégal. Médecin de formation et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales. En outre j'ai une licence en sociologie, ce qui m'aide à faire le pont avec l'homme qui est le coeur de ma profession médicale. En effet tout bon médecin, doit connaître la sociologie de son patient. Car une médecine sans sociologie est une médecine déshumanisée. Ma passion se résume essentiellement en l'écriture et la littérature. Ainsi je suis auteur de "Cedôtôde ou une enfance brisée", roman, édité aux stars Editions, Cotonou, Septembre 2013. A travers ce roman j'évoque la vie difficile des enfants placés appellés '' vidomessi'' en langue '' goungbé'' parlée à Porto-Novo au sud du Bénin. En cours de publications: "Où va le monde des charognards et des vautours", éditions Harmattan, Sénégal. Cet essai de 200 pages aborde les incohérences de la politique africaine et internationale. Cette politiqque qui au nom des intérêts des Etats n'hésite pas à sacrifier des vies humaines. "Ma conviction intime pour le MJUD", Stars Editions. Il s'agit d'une oeuvre de militantisme politique qui relate mon petit parcours d'activiste politique à travers le Mouvement des Jeunes Unis pour le Développement (MJUD). J'ai rencontré mondoblog sur RFI grâce à ma passion pour la culture et la littérature. J'y fais mon petit chemin d'apprenant, pour partager avec le monde les vécus sociétaux et culturels autour de moi. Mes leaders spirituels et charistimatiques sont: Patrice Lumuba, Thomas Sankara, Martin Luther King et Nelson Mandela. Je crois en leur lutte pour un monde plus humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *