Bénin: Les fonctionnaires du secteur public marquent la Rupture avec le gouvernement de la Rupture.

Article : Bénin: Les fonctionnaires du secteur public marquent la Rupture avec le gouvernement de la Rupture.
Étiquettes
17 juin 2016

Bénin: Les fonctionnaires du secteur public marquent la Rupture avec le gouvernement de la Rupture.

Ils n’entendent plus se laisser faire. Ils, ce sont les fonctionnaires du secteur public du Bénin, notamment ceux du Ministère des Finances et de l’Economie. Pour ces habitués des grandes primes et autres motivations pécunières hors salaire, les méthodes de fonctionnement du Nouveau Départ, ne seraient pas compatibles avec leur attente en adoptant le concept de la Rupture pour rompre avec la continuité des « après nous c’est nous« . Greve fonctionnaire 3Alors ils ont décidé de marquer la Rupture avec l’allégresse qui a suivit l’élection du nouveau président et son investiture le 06 avril 2016. Talons renforcés  et rehaussés, ils ont décidé de battre le macadam pour signifier leur mécontentement à Monsieur le Président de la République,Son Excellence le  Chef du Gouvernement, le Chef Suprême des Armées, la Haute Autorité, Chef de la Magistrature, TALON. Que veulent-ils ou que dénoncent -ils? Je ne saurais le dire, en effet la motion de grève ne m’était point adressée. Mais j’ai pu lire sur les pancartes érigées au cours de la marche de protestation, qu’ils ne veulent plus la nomination des retraités au Ministère des Finances et de l’Economie. Par ailleurs j’ai pu apercevoir sur les étiquettes qu’ils souhaitent « des concours professionnels à bonne date«  mais aussi le maintient des « DRFM« et des « DRH« car il n’y a de richesses que d’hommes selon toujours nos révoltés.

Talons renforcés ils battent le trottoir contre TALON
Talons renforcés ils battent le trottoir contre TALON
Greve fonctionnaire4
Etiquettes de mécontentement brandies les manifestants crient leur desarroi

Donc cette fois-ci en réalité, il ne s’agit point de revendication de primes ni d’une quelconque augmentation de salaire. Mais de quoi s’agit-il donc? Les premières résistances contre les réformes de la Rupture? Le Ministre des Finances et de l’Economie laisse toutefois la porte ouverte au dialogue et invite ses administrés à avoir de l’audace pour oser réaliser des changements et devenir plus performants. Dans tous les cas, il reste et deumeure le seul ordonnateur du Ministère des Finances et de l’Economie. Vivement que le Président Talon ramène nos mécontents de leur haut  talon pour chausser la même pointure de compréhension et de paix pour le bon fonctionnement du service public.

Tkp.

Partagez

Commentaires