Contre vents et marées, ils sont tous arrivés 2


Ce week-end du 28-29 novembre 2015, les nouveaux blogueurs de mondoblog ont démarré leur formation.


Malgré l’angoisse qui persiste après les attentats de Paris, les nouveaux lauréats du concours Mondoblog ont sacrifié à la tradition de se réunir dans une capitale africaine pour se former à l’outil du bloguing.

Venus de toutes les parties du globe, ils se sont donné RDV au pays de « Nulle part » dans la capitale de « Ne dis pas mon nom ».. Ainsi j’ai pu rencontrer des amis des quatre coins du continent africain sans compter ceux venus également du Sri Lanka, de l’île Maurice, Madagascar, France, Haïti et des Etats-Unis.

C’est un melting pot culturel formidable à travers lequel chacun est venu avec son expérience de blogueur. Si certains se réjouissent du bonheur reçu à travers mondoblog, j’ai été particulièrement touché par le cas d’une blogueuse tchadienne qui a perdu son boulot du fait de son activité de blogueuse.

En matière de thématique abordé, les sujets s’articulent autour des attentes des blogueurs, leurs projets pour 2015 – 2016, de la présentation de l’interface de la page, de la responsabilité juridique des blogueurs et de l’hébergeur du moteur du bloguing.

Mais pour moi, le plus dur dans cette formation est le respect de la consigne stricte de sécurité sur cette terre d’accueil. En effet, du peu que je connais du caractère des blogueurs, il n’est pas aisé de les enfermer dans des compartiments d’interdits ou de « ne faites pas ceci ou cela ». Combien n’ont-ils pas annoncé à leurs petites copines  » je prends l’avion pour aller dans le pays de « Nulle part » surtout qu’il y a plein de « bleu » du vol d’avion dans le lot. Et comme chez mes amis « gaou et yanta », la nouvelle du chéri voyageur a déjà fait le tour des cours de maison, du quartier, de la ville, du pays et surtout des réseaux sociaux.

Enfin pour le moment la formation suit son cours dans une belle ambiance de convivialité. Un coucou à ma binômière,la belle Guinéenne et surtout mes gratitudes à Mélissa et Manon (les jumelles ratées) et puis à Ziad et à Simon pour leur écoute et sens de l’organisation.

Je souhaite bon séjour à tous les mondoblogueurs.

 


tokpanoukoudjo

A propos de tokpanoukoudjo

Je suis Béninois, résident au Sénégal. Médecin de formation et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales. En outre j'ai une licence en sociologie, ce qui m'aide à faire le pont avec l'homme qui est le coeur de ma profession médicale. En effet tout bon médecin, doit connaître la sociologie de son patient. Car une médecine sans sociologie est une médecine déshumanisée. Ma passion se résume essentiellement en l'écriture et la littérature. Ainsi je suis auteur de "Cedôtôde ou une enfance brisée", roman, édité aux stars Editions, Cotonou, Septembre 2013. A travers ce roman j'évoque la vie difficile des enfants placés appellés '' vidomessi'' en langue '' goungbé'' parlée à Porto-Novo au sud du Bénin. En cours de publications: "Où va le monde des charognards et des vautours", éditions Harmattan, Sénégal. Cet essai de 200 pages aborde les incohérences de la politique africaine et internationale. Cette politiqque qui au nom des intérêts des Etats n'hésite pas à sacrifier des vies humaines. "Ma conviction intime pour le MJUD", Stars Editions. Il s'agit d'une oeuvre de militantisme politique qui relate mon petit parcours d'activiste politique à travers le Mouvement des Jeunes Unis pour le Développement (MJUD). J'ai rencontré mondoblog sur RFI grâce à ma passion pour la culture et la littérature. J'y fais mon petit chemin d'apprenant, pour partager avec le monde les vécus sociétaux et culturels autour de moi. Mes leaders spirituels et charistimatiques sont: Patrice Lumuba, Thomas Sankara, Martin Luther King et Nelson Mandela. Je crois en leur lutte pour un monde plus humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Contre vents et marées, ils sont tous arrivés