Pour l’élection présidentielle, je vote Burkina-Fasso



 

Quand Thomas Sankara declenche sa vengeance depuis l’au-delà


 

Le dimanche 29 novembre 2015, Burkin-fasso,le pays des »hommes intègres » va vivre un tournant décisif de son histoire politico-social.En effet jamais une élection libre, démocratique et populaire n’a  été organisée dans ce paisible et boullant pays autrefois appellé la « Haute Volta »

Victime d’au moins d’au moins quatre coups d’état, le Burkina va basculer dans un regime totalitaire sous Blaise Compaore qui a plongé ses mains dans le sang de son frère et ami le Président-Révolutionnaire Thomas Sankara.

Mais comme une vengeance dirigée depuis l’au-delà par Thomas Sankara, 27 ans après et courant le même mois d’octobre, le beau Blaise sera balayé du pouvoir par le balai citoyen et tout le peuple assoiffé de justice et de paix.N’eut été la vigilance de ses deux plus grands complices (la France et la Cote d’ivoire) dans l’assassinat de Thomas Sankara, les balaiyeurs se seraient servi du cadavre du beau Blaise pour balayer Ouagadougou. Mais ce n’est que partie remise car la justice ne restera sans être rendue.

En attendant donc ce moment ultime où tous les crimes couverts seraient élucidés et les responsables répondre de leurs forfaits,voilà le peuple convoqué à choisir librement et démocratiquement son président. S’il est vrai que les ennemis du peuple sous quelque visage que ce soit ont tenté de pertuber les événements, il est aussi vrai que le peuple est mûr et sait faire face à ses malfaiteurs et profiteurs.

Ainsi donc,qu’il pleuve ou qu’il neige, contre vents et marrées, demain 29 novembre 2015, le peuple burkinabè fermera une page de son histoire pour en ouvrir une autre. Le nouveau Burkina où le pouvoir appartiendrait véritablement au vrai peuple et où la culture de l’équité et de la justice serait un exemple pour le reste du monde. L’épisode Compaoré fut une malheureuse parenthèse pour la révolution.

Alors à présent peuple burkinabe mobilise toi pour  le vrai combat.

《La patrie ou la mort,nous vaincrons》.

 


tokpanoukoudjo

A propos de tokpanoukoudjo

Je suis Béninois, résident au Sénégal. Médecin de formation et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales. En outre j'ai une licence en sociologie, ce qui m'aide à faire le pont avec l'homme qui est le coeur de ma profession médicale. En effet tout bon médecin, doit connaître la sociologie de son patient. Car une médecine sans sociologie est une médecine déshumanisée. Ma passion se résume essentiellement en l'écriture et la littérature. Ainsi je suis auteur de "Cedôtôde ou une enfance brisée", roman, édité aux stars Editions, Cotonou, Septembre 2013. A travers ce roman j'évoque la vie difficile des enfants placés appellés '' vidomessi'' en langue '' goungbé'' parlée à Porto-Novo au sud du Bénin. En cours de publications: "Où va le monde des charognards et des vautours", éditions Harmattan, Sénégal. Cet essai de 200 pages aborde les incohérences de la politique africaine et internationale. Cette politiqque qui au nom des intérêts des Etats n'hésite pas à sacrifier des vies humaines. "Ma conviction intime pour le MJUD", Stars Editions. Il s'agit d'une oeuvre de militantisme politique qui relate mon petit parcours d'activiste politique à travers le Mouvement des Jeunes Unis pour le Développement (MJUD). J'ai rencontré mondoblog sur RFI grâce à ma passion pour la culture et la littérature. J'y fais mon petit chemin d'apprenant, pour partager avec le monde les vécus sociétaux et culturels autour de moi. Mes leaders spirituels et charistimatiques sont: Patrice Lumuba, Thomas Sankara, Martin Luther King et Nelson Mandela. Je crois en leur lutte pour un monde plus humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *