L’histoire de la ville de Dakar par ses monuments 1


De passage à Dakar, n’oublie pas de visiter ses monuments pour te plonger dans l’histoitre africaine, de la période d’avant la colonisation à celle de la Renaissance. Bonne randonnée à travers Dakar
Monument de bienvenue à Dakar, limite la ville de Dakar et le faubourg de Ouakam.
Place du souvenir Dakar (2)
Place du souvenir Dakar
Carrefour des Nations Unies, sis à Fass, en face Ministère de l’Urbanisme.
rps20150422_214139_541[1]
Dakar c’est aussi une ville carrefour. Ici carrefour des civilisations sis au quartier Hann Maristes en face de l’Eglise catholique et le collège des Pères Maristes.
rps20150420_230300
Dakar, ville de sport. Lanceur de poids à la corniche ouest de Dakar.
Lanceur de poids à la corniche ouest
Lanceur de poids à la corniche ouest (2)
Dakar, cité légendaire de l’intelligenstia africaine. statut illustrant un penseur à la cité des enseignants du Supérieur, Mermoz.
Le penseur, cité des enseignants (2)
Le penseur, cité des enseignants

Ne parlons pas de dakar sans parler des tirailleurs Sénégalais. Monument en mémoire de ces vaillants fils de l’Afrique qui ont versé leur précieux sang pour sauver la mère patrie: la France. Monument sis près de l’embarcadère de Dakar.
Monument en souvenir du tirailleur sénégalais Monument en souvenir du tirailleur sénégalais (5)
Inscription de mémoire sur le monument des tirailleurs Sénégalais.
rps20150422_220406_993[1]
Primature de Dakar, monument du tirailleur sénégalais.
rps20150422_221128[1]
Sur les traces ds tirailleurs sénégalais.
Monument en souvenir du tirailleur sénégalais (2)

Place de l’obélisque. Ne vient pas à Dakar, sans passer par cette place des grandes contestations et des grands mouvements. Il est situé au bout de l’avenir du centenaire au quartier Colobane. Place de l’obélisque. Mémoire des grandes marches de contestations à Dakar
rps20150420_225719rps20150420_230052rps20150420_233915rps20150420_233627

Statut du cheval trônant majestueusement en face de la RTS: Radio Télévison du Sénégal.
rps20150421_000243 rps20150421_000613
Place de l’Indépendance, sise au coeur de la ville de Dakar. Avec ses lions de la teranga. Jet d’eau duquel, je n’ai jamais vu de l’eau couler. A Dakar, va prendre un peu d’air frais sur cette place. Elle grouille de monde du matin au soir.
Jet d'eau à la place de l'indépendance
Place de l’indépendance. Une belle pose souvenir, pourquoi pas?
rps20150422_223645[1]

Dakar ne compte pas seulement une place. De la place obélisque, en passant par celle de l’indépendance, nous voilà à la place du souvenir.Grand espace de mémoire où l’Afrique se donne RDV pour sa culture et ses réflexions. Arriver à Dakar, vas y jeter un coup d’oeil
rps20150422_225914[1]
Beauté attrayante de la place du souvenir
rps20150422_232219[1]
rps20150420_234115
Des jarres de la place du souvenir pour te servir de l’eau fraîche, symbole de l’accueil sénégalais et africain
rps20150420_232332 Sénégal.

En marche vers la majestueuse Afrique dressée en face de la mer, pour pleurer ses nombreux enfants morts et jetés dans l’océan atlantique au cours de la traite négrière
rps20150420_234115

L’Afrique, la belle Afrique, meurtrie et dépouillée par quatres siècles d’un commerce inhumain. A chaque moment où on parle de l’holocauste juif, je e demande qui se souvient encore de ce génocide noir.
rps20150420_232856

La belle Afrique, majesteusement dressée qui attend le retour de ses fils et filles partir loin là bas pour servir le dominateur et l’oppresseur.
rps20150420_233143

Toujours l’Afrique à la place du souvenir qui ne comprends pas ses nombreux autres fils qui prennent des barques de fortune pour traverser l’océan au péril de leur vie, à la recherche de l’el doraldo, abandonné tout près ici dans les rues de Cotonou, Dakar, Porto-Novo, Abudja, Lomé, Prétoria, Conackry, Bamako et j’en passe.
rps20150422_234256[1]

La porte du millénaire qui annonce l’espoir d’un nouveau millénaire pour l’Afrique.
rps20150420_234742

Un millénaire de réveil et d’action. Une Afrique enfin redressée abandonnant ses mauvais souvenir derrière elle pour regarder avec fierté et espoir l’aveni.
rps20150420_234426

Les stèles jumelles eréiées lors de la coupe d’Afrique de 1992.
rps20150420_235111

Sénégal c’est aussi un pays de droit et de démocratie. Un des pays de l’Afrique de l’Ouest à connaître une stabilité politique depuis l’indépendance. Seulement quatre présidents en 55 ans de vie républicaine.
Ici nous sommes devant la cour suprême de dakar. Avec une balance et un livre, sûrement le code de procédure pénale ou civile
rps20150420_224433

Sur la route des Allemadies, tour jumelles sûrement en souvenir des deux tours de World street center detruite en septembre 2001
Tour jumelles, carrefour Almadies (2)

Comment venir à Dakar sans aller à la place de la Renaissance Africaine. De la place du souvenir, nous mettons le cap sur la mythique place de la Renaissance Africaine
Monument de la renaissance, Ouakam Dakar (4)
Elle s’illustre par son gigantisme que certains sénégalais qualifient de folie d’un président au soir de sa vie: c’est leur point de vue. – à La ville de Dakar, Sénégal.
Monument de la Renaissance, Ouakam, Dakar

Elle aurait coûté 20 milliards de FCA pour plusieurs milliersde tonnes de béton, et de ferrailles. C’est le monument le plus haut du monde partant de son exploration à l’intérieur: Quinze étages à monter pour découvrir les merveilles culturelles qui s’y cachent.
Monument de la renaissance, Ouakam Dakar (5)

Visionnaire, le président Wade n’a pas oublié de laisser un message à la jeunesse africaine qui foulerait un jour de ses pieds ce gigantesque monument qui se dresse dans la même direction, regard tourné vers le monument de la liberté aux USA. les deux monuments sont juste séparés par l’océan atlantique.
Monument de la renaissance, inscription du Pr Wade (2)

Monument représentant une famille: Un père, une mère et un enfant. Quel symbolisme: L’avenir de l’Afrique reste basée sur la notion de sa famille légendaire
Monument de la Renaissance, Ouakam, Dakar

Mais Dakar c’est aussi ça, forte agglomération – à La ville de Dakar, sénégal. de la renaisance Africaine: Une Afrique qui se réveille des souvenirs du sang de ses enfants versé à travers des siècles et à travers les continents.
Monument de la renaissance, Ouakam Dakar (4)

Une Afrique qui sort des méandres de l’esclavage, de la colonisation et du néo colonialisme. Une Afrique qui refuse de s’enfermer dans les ténèbres funestes de la mort de ses dignes fils: Lumumba, Sankara, Olympio, Mounier, Amilcar et j’en passe…Mouvement de la Renaissance, Ouakam, Dakar (2)

Monument de la Renaissance Africaine, cette Afrique qui regarde fièrement l’avenir avec des potentialités de développement, de croissance. Cette Afrique de grands espoirs et de grandes réalisations, c’est cela la Renaissance Africaine
Monument de la renaissance, Ouakam Dakar

Vision clair des africains des temps nouveaux qui croient en l’afro optimise. En Afrique c’est possible.
Monument de la renaissance, vue de l'esplanade extérieure

Salle présidentielle où le président Wade a reçu ses pairs venus à l’inauguration
rps20150423_002605[1]
Alors visiter Dakar à travers ses monuments, c’est visiter l’histoire de l’ Afrique dans toute sa complétude.


tokpanoukoudjo

A propos de tokpanoukoudjo

Je suis Béninois, résident au Sénégal. Médecin de formation et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales. En outre j'ai une licence en sociologie, ce qui m'aide à faire le pont avec l'homme qui est le coeur de ma profession médicale. En effet tout bon médecin, doit connaître la sociologie de son patient. Car une médecine sans sociologie est une médecine déshumanisée. Ma passion se résume essentiellement en l'écriture et la littérature. Ainsi je suis auteur de "Cedôtôde ou une enfance brisée", roman, édité aux stars Editions, Cotonou, Septembre 2013. A travers ce roman j'évoque la vie difficile des enfants placés appellés '' vidomessi'' en langue '' goungbé'' parlée à Porto-Novo au sud du Bénin. En cours de publications: "Où va le monde des charognards et des vautours", éditions Harmattan, Sénégal. Cet essai de 200 pages aborde les incohérences de la politique africaine et internationale. Cette politiqque qui au nom des intérêts des Etats n'hésite pas à sacrifier des vies humaines. "Ma conviction intime pour le MJUD", Stars Editions. Il s'agit d'une oeuvre de militantisme politique qui relate mon petit parcours d'activiste politique à travers le Mouvement des Jeunes Unis pour le Développement (MJUD). J'ai rencontré mondoblog sur RFI grâce à ma passion pour la culture et la littérature. J'y fais mon petit chemin d'apprenant, pour partager avec le monde les vécus sociétaux et culturels autour de moi. Mes leaders spirituels et charistimatiques sont: Patrice Lumuba, Thomas Sankara, Martin Luther King et Nelson Mandela. Je crois en leur lutte pour un monde plus humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “L’histoire de la ville de Dakar par ses monuments

  • Ar-Riyad

    « quatres siècles d’un commerce inhumain. »
    Quatre seulement ? Le pillage par les Arabes a commencé au VIIIe siècle, et a duré jusqu’au XIXe. Cela fait 11 siècles (et 8 millions de déportés).